Sommaire

L’usage de sliders (carrousels) sur votre site est-il une bonne idée ?

sliders web

Quel bel effet d’avoir un carrousel sur la page d’accueil de site ! Pourtant, est-ce une si bonne idée d’afficher ce type de module sur son site ? L’emploi d’un carrousel sur une page web est-il une bonne manière de capter les internautes ? Réponse dans ces multiples démonstrations et raisons scientifiques.

Qu’est-ce qu’un slider web ?

Un carrousel web est aussi appelé couramment par la communauté des développeurs Français « slider ». Par slider, on entend les bannières diaporamas pouvant contenir des images, du texte, des liens, des animations et qui défilent sur un site internet. On parle aussi de slideshow, ou de carrousel. Un carrousel est un type de module d’affichage de contenu dans un site Web qui fait une rotation du contenu d’une manière similaire à celle d’un diaporama, soit par une commande de l’utilisateur ou par des transitions temporisées.

Quand vous avez affaire à un slider : cliquez-vous sur la 4ᵉ image ? Cliquez-vous sur au moins une image ? Aviez-vous remarqué que vous pouviez cliquer sur les images pour accéder à d’autres pages ?

Ok, je vous l’accord, ce carrousel web n’est pas des plus esthétique. Vous avez déjà vu mieux, donc mes questions ne sont pas légitimes. Vraiment ?

Les sliders sur une page web ne convertissent pas

Continuons la démonstrations que le slider web n’est pas une bonne idée. Voici un autre exemple plus scientifique ? Le site shouldiuseacarousel.com a mené une étude sur l’impact de l’usage des sliders web sur de nombreux sites web. Leur étude montre que l’usage de slider est inefficace et contre productif.

L’usage des sliders s’est largement démocratisé, car il répond au besoin de vouloir présenter un ensemble de contenus importants au-dessus de la ligne de flottaison. Ce système de carrousel est une technique qui s’est largement répandue pour présenter du contenu de façon à ne pas prendre trop de place à l’écran et sans rechargement intempestif de page. Mais dans les faits, ce n’est pas une bonne idée d’avoir un carrousel sur sa home page ? Seulement 1 % des visiteurs cliquent sur une slide. Et de ce 1 % de personne, la 1ʳᵉ slide a récolté 89% des clics.

Autre confirmation, la célèbre étude de Notre Dame université Publié par Erik Runyon, montre que les slides n’obtiennent que 1 % d’actions. Sur ces 1 %, la première slide monopolise près de 90 % des cliques.

1% des clics pour quelque chose qui prend (plus de) la moitié la page, quel gâchis.

D’ailleurs, de toutes les grandes startups de ce monde qui ont une équipe de designeurs, combien ont de carrousel sur leur home page ? Aucune.

Alors pourquoi ? Pourquoi nous trouvons les carrousels funs, mais nous moquons de leur contenu ?

Pourquoi nous fichons nous des sliders web ?

L’Œil humain réagit aux mouvements (et va manquer les choses importantes).

Nos cerveaux ont 3 couches, la partie la plus ancienne est celle que nous partageons même avec les reptiles. Le cerveau reptilien est programmé pour réagir au changement soudain à l’horizon (c’était une question de vie ou de mort, qu’on nous dit). D’où la raison que l’œil humain réagit au mouvement des curseurs et des carrousels image. Le carrousel peut donc trop accaparer l’attention du visiteur aux dépens d’autres contenus importants. A contrario, les internautes se sont forgé un autre réflexe, ils occultent de leur champ de vision tout ce qu’ils estiment être de la publicité. Or les utilisateurs peuvent ignorer les messages de carrousels, car celles-ci s’apparentent trop à des messages publicitaires.

La lecture automatique du contenu peut causer de la frustration chez les utilisateurs quand ils ne peuvent pas lire des textes ou des informations qui défilent trop vite.

L’utilisateur aime avoir le contrôle

Peu d’utilisateurs savent qu’ils peuvent stopper le défilement des diaporamas (vous le saviez ?). Le défilement automatique des slides va à l’encontre de la convivialité de votre site. Une des règles clés en matière d’expérience utilisateur est que les visiteurs ont besoin d’avoir le contrôle. Cette sensation est d’autant plus frustrante avec les mobiles et tablettes qui permettent de balayer et scroller facilement.

L’impact négatif de l’usage de sliders sur le chargement de votre page

Les sliders ont généralement un impact négatif important sur les temps d’affichage de la page sur destocks et mobile. Un carrousel qui charge 5 diapositives devra charger 5 images de haute qualité ainsi que le JavaScript pour alimenter l’effet du curseur.

Bien souvent le reste du contenu de la page plus bas est affiché avant le contenu des sliders. Alors l’internaute saute la lecture du slider pour aller consulter le reste et ne revient que rarement sur la consultation du carrousel web.

Le temps de chargement est un point important qui influence énormément le taux de rebond de votre site. Sur mobile (et donc via des connexions web pas toujours au top), l’impact sur le taux de rebond est mauvais, voire désastreux, car Google prend en compte maintenant ce temps de chargement pour classifier votre site dans les Serps. Google privilégie au 1er rang de ses résultats des pages qui s’affichent rapidement.

C’est qu’il y doit y avoir un problème dans l’objectif de votre page

Pour notre part, sur les dix sites dont nous avons repris donc on nous a confié l’optimisation et qui présentait des sliders, les résultats sont sans appels. En supprimant le slider par une image parallaxe avec un titre et sous-titre, le taux de conversion a progressé de 72 % et le taux de rebond chuté de 22 points.

Mais derrière ces chiffres se cache une autre vérité : l’usage de slider trahit un manque d’argumentaire clair et simple.

Un visiteur met moins de 8 secondes pour descendre votre page. C’est-à-dire qu’en moins de 8 secondes, le « qui », « que », « quoi » doivent avoir été compris par le visiteur. Passé ces 8 secondes, votre site doit servir à expliquer le « comment » et enfoncé le clou avec des preuves. En huit secondes, vous devez aller à l’essentiel, séduire votre visiteur cible.

En vérité, les sliders (Carrousels) sont inefficaces pour mettre en valeur votre offre.

Ils en parlent mieux que moi :

Jakob Nielsen (un grand guru de l’optimisation) https://www.nngroup.com/articles/auto-forwarding/

Autres positions : http://www.widerfunnel.com/rotating-offers-the-scourge-of-home-page-design/

Originally posted 2022-04-30 10:01:40.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.